>> AFTAWeb, le site de l’Association Fribourgeoise de Théâtre Amateur



>> Accueil >> AFTA >> Comité >> AFTALine >> Troupes >> Liens >> Newsletter
>> 2011 AFTA | Contact
Easygiga hébergement WebHébergement Web
>> Accueil ...

>> Bienvenue sur AFTAWeb





Vive le théâtre...




Pour le théâtreux que je suis, la grave question me taraude souvent l’esprit surtout quelques secondes avant d’entrer en scène est simple, basique, presque inquiétante...


‘ Mais pourquoi, j’aime le théâtre ? ’


C’est vrai ça, pourquoi ? Pourquoi le théâtre plutôt que le badminton ou la peinture ?

Mais ! Mais ...! C’est tellement évident que c’est difficile à expliquer....


Peut-être à cause de la fébrilité ressentie à trouver le bon spectacle, la pièce qui plaira, le texte qui fera mouche. Puis à cause  la réflexion du choix du rôle, de trouver l’attitude correcte, la bonne gestuelle, la diction d’un personnage parfois très différent de sa propre nature. Peut-être à cause du travail demandé par l’apprentissage du texte et des nombreuses répétitions où tout à coup, après de nombreux essais, apparaît la bonne interprétation du personnage. Peut-être à cause de la pression qui augmente au fil des mois, au fils des répétitions et de la création des décors quand tout se met en place petit à petit.

Peut-être à cause du trac que l’on sent monter en soi plusieurs heures avant le spectacle. Ou alors du soutien apportés par les autres quand malgré la promiscuité des coulisses et des loges, chacun aide l’autre à enfiler un accessoire récalcitrant, à retoucher un maquillage. Peut-être à cause du du puissant stress ressenti juste avant d’aller sur scène.

Ou alors une fois dans la lumière, du plaisir d’être là, sur scène, quand le temps s’arrête, du bonheur de sentir les spectateurs réagir ou applaudir. Peut-être de la satisfaction d’avoir joué une scène sans accroc, ou de recevoir une tape dans le dos d’encouragement quand rien n’a été.

Peut-être est-ce à cause de l’amitié partagée dans ces moments-là et par les souvenirs forts qui en découleront.


Ou plus simplement, à cause de tout cela, parce que..... j’aime ça.


Bonne saison à tous et que vive le théâtre amateur.


                                                                                          Vincent Roubaty








>> News